Compteur live offert par le Homepage Club

Tiré du livre : Les contes du perroquet
Éditions Lito.

Un jeune lapin tout roux et tout rond
était amoureux fou d'une ravissante étoile.
La nuit venue, les yeux levés vers le ciel,
il regardait longuement sa gentille amie.
Du haut de son ciel, l'étoile lui envoyait des baisers.
Lorsque Jeannot-Lapin faisait sa toilette dans
l'eau de la rivière, il la voyait qui s'y mirait.
Partout, elle le suivait, semblant s'ennuyer sans lui.

Comme ils auraient aimé se retrouver !
Ils auraient couru ensemble dans l'herbe parfumée
et les genêts en fleurs.
Ils se seraient promenés tous les deux dans les nuages,
jouant à cache-cache. Hélas ! le ciel est si haut
et la terre est si loin ! Que faire pour réunir les deux amis,
cela semblait impossible ?
N'y tenant plus, Jeannot-Lapin alla voir
le chef de la tribu des Lapins Roux.
Peut-être pourrait-il lui donner un conseil,
afin de résoudre cet affreux dilemme.

Très embarrassé, ce dernier appela le chef des Écureuils.
Il lui raconta la visite que Jeannot-Lapin lui avait faite.
Comment faire pour réunir un lapin et une étoile.
Mais, le grand cèdre de la clairière ne l'atteignait-il pas,
lui, le ciel ? Ils se mirent à rire, heureux d'avoir trouvé
une solution au problème de Jeannot-Lapin.

Sans perdre de temps, on encorda solidement Jeannot
et la colonie des Lapins Roux reçut l'ordre de tirer sur la corde,
tandis que la tribu des Écureuils devait le pousser jusqu'à
cime du cèdre. Hélas ! cet arbre, si haut,
était loin d'avoir la tête dans les étoiles.
Quelle déception ! Il leur fallait, maintenant,
redescendre le lapin de son perchoir.
Malheureusement, Jeannot-Lapin avait le vertige
et il refusait de bouger, s'accrochant désespérément
à sa branche et n'entendant rien. On employa donc les grands
moyens pour lui faire retrouver la terre ferme.
On le poussa pour qu'il lâchât prise et tombât
dans la toile tendue sous l'arbre.
C'est ce qu'il fit, d'ailleurs. Après quoi,
sous le choc, il s'évanouit. Pendant de longs jours,
il délira, parlant à son étoile.
Frimousse son amie d'enfance, veilla tendrement sur lui.
Lorsqu'il rouvrit enfin les yeux, c'est elle qu'il vit.
Qu'elle était jolie, son amie Frimousse !...
Tellement jolie et si gentille avec Jeannot qu'il en
oublia bien vite son étoile. Il ne pensait plus à regarder
le ciel maintenant. Seule Frimousse l'intéressait.

Frimousse et Jeannot-Lapin se marièrent.
Quelle noce ! Toutes les bêtes de la forêt y étaient invitées.
On aurait dit que le ciel était de la fête.
Dans le firmament dansait l'étoile de Jeannot,
l'étoile du bonheur.

 

 

© Copyright Ladie Lynn(2000-2003)
Tous droits réservés